Sélectionner une page

Communiqué de presse
de Mylène TROSZCZYNSKI

Député français au Parlement européen
Conseiller régional Picardie Nord Pas de Calais
Déléguée départementale du RN 60

A peine 15 jours après les vols et les dégradations commis dans l’église Saint-Éloi de Compiègne, c’est l’église de Saint-Samson de Clermont qui a été l’objet, la semaine passée, du même type de profanations.

Comme les élus du Rassemblement National de Compiègne l’indiquaient il y a deux semaines dans un communiqué de presse « ces saccages se produisent partout en France sans réaction des pouvoirs publics et dans leur indifférence ».

Ces propos sont confirmés par le père Emmanuel Gosset, vicaire général, qui déclare dans la presse qu’il y a une recrudescence d’actes antichrétiens.

Alors que l’État est bien plus prompt à réagir lorsque des lieux d’autres cultes sont profanés, cette fois encore il reste muet et absent alors qu’il est le garant de la sécurité de tous les biens et de toutes les personnes.

La seule réaction viendra donc très certainement des paroissiens qui pourraient s’organiser en groupe dans la droite ligne des « voisins vigilants ».

Le Rassemblement National de l’Oise et ses élus condamnent ces actes antichrétiens et réclament que tous les moyens soient mis à disposition des forces de l’ordre pour que les fautifs soient appréhendés et soient lourdement condamnés.