Sélectionner une page

Lettre ouverte à Madame la Présidente du Conseil départemental de l’Oise
Relative au rétablissement de la limitation de vitesse à 90 km/h dans l’Oise

Madame la Présidente,

Les chiffres de la sécurité routière présentés, en janvier dernier, par le premier ministre, suite à l’abaissement de la limitation de vitesse à 80 km/h, étaient tronqués puisqu’ils ne prenaient pas en compte les données des DOM-TOM où est pourtant appliquée cette nouvelle limitation.

Ce bilan ne prend pas, non plus, en compte l’effet de la hausse du prix des carburants, ni même les effets du mouvement des Gilets jaunes sur les déplacements.

Par ailleurs, l’objectif fixé par le gouvernement de baisse du nombre de victimes sur la route n’est absolument pas atteint.

D’autre part, le déploiement de 120 radars tourelles dans l’Oise aggravera le sentiment de rejet et de persécution des automobilistes ruraux et péri-urbains. Ces radars nouvelle génération priveront, à moyen terme, de nombreux automobilistes du droit de conduire.

Cette politique de matraquage de l’automobiliste ne sert à rien puisque le nombre de blessés a diminué alors que la vitesse moyenne a augmenté !

Madame la Présidente, nous vous demandons d’agir au plus vite pour rétablir la limitation de vitesse à 90 km/h sur les routes de l’Oise où aucun effet positif de l’abaissement n’est recensé ; et de réclamer l’annulation de l’installation massive des 120 radars tourelles, instruments de persécution exagérée de l’automobiliste.

Dans l’espoir d’une action rapide de votre part, recevez, Madame la Présidente, nos salutations distinguées.

Michel GUINIOT
Président du groupe RN au Conseil départemental de l’Oise